Le recueil de nouvelles de Prime-Stevenson « Toutes les eaux… » est paru

Toutes-les-eauxCouv
Voir sa page de présentation dans le catalogue ici

Dans la carrière de journaliste qu’a d’abord menée Edward Prime-Stevenson aux États-Unis, les articles de critique musicale et les nouvelles ont occupé le premier rang. C’est une donnée un peu occultée aujourd’hui. Deux ouvrages touchant à l’homosexualité (un roman Imre et un essai encyclopédique The Intersexes) qu’il a publiés en Europe, en sauvant son nom de l’oubli, ont aussi fait écran et rejeté le reste de son œuvre en arrière plan.

Pourtant, les savants regroupés autour de Magnus Hirschfeld avaient repéré plusieurs nouvelles de Prime-Stevenson en raison de leur tonalité clairement « uraniste », et en avaient fait des recensions dans le célèbre annuaire allemand (Jahrbuch für sexuelle Zwischenstufen).

Ce sont cinq de ces nouvelles traduites en français qui sont présentées dans le recueil Toutes les eaux…
Il s’agit de :

1°) Aquæ multa non… sous ce titre latin a été reprise une nouvelle intitulée, dans une publication antérieure, Many Waters. Elle donne son titre au recueil : Toutes les eaux…
2°) Une fois, une seule, pas deux [Once : But Not Twice]
3°) Les Ténèbres, résolument [Out of The Sun]
4°) Madonnesca
5°) Une longue patience [A Great Patience]

À quoi s’ajoute :

6°) Sébastien au plus bel âge
Cette sixième nouvelle du recueil, Sébastien au plus bel âge, que le polyglotte Prime-Stevenson aurait écrite directement en français, est citée dans Les Ténèbres, résolument. Mieux que cela : un extrait d’une page de Sébastien au plus bel âge est lu par le héros du récit.
Malgré de très longues recherches, cette nouvelle – présentée comme un court roman – n’a jamais été retrouvée.
Didier Denché a bien voulu relever le défi de restituer, autour du noyau sauvegardé, une nouvelle vraisemblable. Dans la présentation qu’il livre de son travail, il explique en quoi il a rendu hommage à Prime-Stevenson en rédigeant cette nouvelle :
Présentation de Sébastien au plus bel âge par Didier Denché Didier-Denche-Presentation