Biographie de Michéa
Couverture :
Narcisse par Benczúr Gyula (1844-1920)




Jean-Claude Féray

L’impossible conciliation ou la vie héroïque
du Dr Claude-François Michéa

2015 – 284 pages – 14.5x21cm – 27 € – ISBN : 978-2-9551399-0-5

Le médecin aliéniste Claude-François Michéa est souvent cité par les érudits comme l’auteur d’un fameux article sur Les déviations maladives de l’appétit vénérien (1849).
Il y a quelques années, son nom a été trouvé dans un registre de « pédérastes » conservé dans les archives de la Préfecture de police de Paris. Dès lors, il importait d’effectuer une enquête afin de répondre aux questions soulevées par cette surprenante découverte.

Le résultat des recherches poursuivies en différentes directions va bien au-delà des réponses à ces questions. Nous découvrons en effet que Michéa fut un défenseur de la cause homosexuelle, précédant d’une décennie les pionniers des « mouvements de libération » que furent K. H. Ulrichs (1825-1895) et K. M. Kertbeny (1824-1882).

Mais ce livre n’a pas pour objet l’examen du seul volet « sexologique » de l’œuvre de Michéa. Il fait revivre les préoccupations scientifiques et philosophiques qui furent les siennes comme celles de quelques-uns de ses plus éminents collègues.

Membre fondateur de la Société médico-psychologique, une société savante qui existe toujours et qui fut le pivot d’un âge d’or de la psychiatrie française, Claude-François Michéa méritait amplement une étude consacrée à sa vie et à son œuvre.