Bulletin hors-série n°5

Le magistrat paidéraste Gaston Rabaroust a-t-il bénéficié de clémence ou a-t-il souffert d’injustices ?
Les affaires Rabaroust et leurs suites (1891-1897)

Si l’affaire Rabaroust, ou plutôt les affaires Rabaroust (car il y en eut deux, l’une en 1891, l’autre en 1896) ont été oubliées, c’est en partie parce que l’on a ignoré combien les journaux et l’opinion publique ont été partagés sur ce scandale.

Le substitut Rabaroust fut en effet très durement attaqué par une certaine presse et notamment par le pamphlétaire boulangiste Henri Rochefort dans plusieurs articles polémiques de son journal L’Intransigeant.

Mais, à l’opposé, l’écrivain et journaliste féministe Séverine eut l’idée d’interroger l’épouse de l’inculpé, et les faits rapportés par madame Rabaroust sur la procédure et les audiences du tribunal semèrent le doute.

Par la suite, d’autres écrivains respectés comme Francisque Sarcey et Paul Ginisty se mobilisèrent en faveur de l’inculpé après son acquittement.

Enfin, pour la première fois, quelques journaux remirent en question le témoignage de garçons mineurs en raison de la vénalité de leurs parents.

Ce Bulletin Quintes-feuilles hors-série n° 5 (11,1 Mo) fait le point sur ces affaires sensationnelles.