L’étude de Will Ogrinc sur Jacques d’Adelswärd-Fersen (en anglais)

Fersen-engelsill

Overveen81Will Ogrinc (ou plus précisément Willem Hubert Louis Ogrinc), né à Kerkrade (Pays-Bas) en 1951, est le petit-fils d’un soldat slovène de l’armée autrichienne blessé au cours de la Première Guerre Mondiale et qui avait trouvé refuge aux Pays-Bas. Il a suivi sa formation secondaire (de 1963 à 1969) dans une institution catholique réputée (Rolduc).
Après deux années d’études de l’Histoire de l’Art médiéval menées en Italie, à Rome, il a préparé une thèse sur l’alchimie en Occident et obtenu son doctorat en Histoire médiévale à l’Université d’Utrecht en 1977. Après ses études postdoctorales à l’Université d’Utrecht (1978), un don de la British Academy lui a permis de publier une version augmentée de sa thèse dans le Journal of Medieval History en 1980. Il a également obtenu à La Haye, en 1989, un diplôme dans le domaine des Sciences bibliographiques appliquées aux Sciences sociales et humaines.
De 1989 à 1997, il a exercé les fonctions de secrétaire de la Fondation Édouard Brongersma à Overveen et a été membre du Comité de Rédaction de la revue Paidika (Amsterdam), de 1990 à 1995.
Ses domaines de recherche concernent l’histoire des comportements marginaux, l’histoire des mentalités, l’usage et la signification des symboles culturels, et la linguistique. Il a également publié de la prose, de la poésie, et des dessins. À partir de 1978, il a enseigné l’Histoire au Collège de formation d’enseignants « Zuidwest Nederland » à Delft, puis à « Hogeschool Rotterdam » à Rotterdam, et ce jusqu’en 2015.

Outre l’étude sur Jacques d’Adelswärd-Fersen téléchargeable gratuitement à partir de notre site, il est l’auteur d’une immense et minutieuse bibliographie de plus d’un millier de pages, en cours de mise à jour, et qui a pour titre : Boyhood & Adolescence.