Présentation

Fruit de vingt années de recherches, le travail monumental de Will H.L. Ogrinc appartient à ce que les spécialistes des sciences documentalistes appellent une somme bibliographique. Recouvrant un domaine particulier, elle sera qualifiée, par opposition aux bibliographies générales, de spéciale, ce qu’elle est aussi dans un autre sens du mot spécial : le sujet traité est quelquefois si délicat, par certains côtés, qu’il est l’objet de censures, ainsi que l’atteste la suppression des encyclopédies coopératives (wiki), en différentes langues, longtemps présentes sur la Toile et consacrées à la paidérastie (Boywiki).

Elle est incontestablement internationale, qualification qu’elle aurait déjà méritée si elle s’était limitée aux cinq plus importantes langues européennes. En vérité, la liste alphabétique des langues prises en compte dans cet ouvrage est impressionnante : afrikaans ; allemand ; anglais ; bulgare ; croate ; danois ; chinois ; espagnol ; esperanto ; finnois ; français ; gaélique ; grec ; hébreux ; hongrois ; islandais ; italien ; japonais ; latin ; néerlandais ; norvégien ; polonais ; portugais ; russe ; slovène ; suédois ; tchèque ; turc. On peut aussi y trouver deux ou trois dialectes.

D’un point de vue temporel, elle est à la fois rétrospective (la référence la plus ancienne date de 1508) et courante ou contemporaine puisqu’elle s’étend jusqu’à la dernière année où elle paraît : 2017.
Bien que l’auteur ait visé à l’exhaustivité, il l’a qualifiée de sélective, ce qui est vrai dans la mesure où il a effectué un choix qui tient surtout à l’importance relative des langues dont il fallait tenir compte. Les ouvrages à très faible tirage n’ont pas été écartés (le plus petit mentionné est de deux exemplaires) et quelques manuscrits inédits sont même référencés. Enfin, cette bibliographie est en partie analytique – puisque certaines références comportent une note brève (en anglais) – et descriptive parce qu’elle apporte des précisions sur les différentes éditions de certains livres.

Telle qu’elle est, cette somme bibliographique marque un jalon important non seulement dans le domaine de la « documentographie » en général, mais surtout dans la spécialité qu’elle annonce en titre. Rien de comparable par son importance n’avait encore paru, et rien de comparable ne paraîtra avant très longtemps.

Pierre Joseph Proud'hon

Sommaire

1. Bibliographies

2. Autobiographies, biographies, journaux, correspondances

3. Arts visuels (comprenant Films et Photographies, biographies et sources secondaires)

4. Littérature

    4. 1. Romanciers et nouvellistes (comprend : biographies et sources secondaires)
    4. 2. Auteurs dramatiques (comprend : biographies et sources secondaires)
    4. 3. Poètes (comprend : biographies et sources secondaires)

5.Compositeurs, musiciens, danseurs et chorégraphes (comprend : biographies et sources secondaires)

6. Histoire (comprend : histoire de l’enfance)

    6.1. Antiquité
    6. 2. Moyen-Âge
    6. 3. De la Renaissance à nos jours

7. Sexualité, Sciences sociales et sciences de l’homme (comprend : Médecine et Droit)

    7. 1. Pornographie
    7. 2. Prostitution
    7. 3. Exploitation sociale des attentats à la pudeur sur enfants
    7. 4. Masturbation

Appendice sur Jacques d’Adelswärd-Fersen

Index de quelques-uns des thèmes principaux