Très triste nouvelle

Will H.L. Ogrinc nous a quittés le matin du 21 mars 2018, après une brutale et courte maladie. Le diagnostic de son cancer des poumons lui avait été annoncé lors de l’hospitalisation à Utrecht, qui avait suivi la grande fatigue éprouvée à son retour de courtes vacances passées en Allemagne au début de l’automne dernier. Ses médecins lui avaient déclaré sans ambages que son cancer était inopérable et qu’il y avait peu d’espoir de survivre. Il avait malgré tout supporté avec un stoïcisme admirable trois séances de chimiothérapie.

La bibliographie sur laquelle il avait travaillé pendant presque vingt ans avec une grande rigueur et une parfaite honnêteté lui survivra. Malgré quelques petites divergences de vue entre lui et moi, elle avait conforté notre amitié.

Will Ogrinc avait été très affecté, comme je l’avais été moi-même, en décembre 2015, par la mort de Willem van der Molen. C’est maintenant à son tour de nous causer du chagrin.

Ci-joint le faire part en néerlandais de sa famille