Hommage à un garçon de seize ans qui « a eu le malheur » d’aimer les garçons

Aucun journal ne vous a parlé de lui, aucun média ne vous parlera de sa mort. Cette mort soulève bien trop de questions, en parler mettrait beaucoup trop mal à l’aise les acteurs sociaux, la monitrice de sa colonie de vacances, la police, les juges.
Paul-Alexis (1) avait seize ans. C’était un garçon très intelligent, d’une maturité bien au-dessus de son âge. Malheureusement, ni l’intelligence, ni la maturité d’esprit ne suppléent l’expérience et la sagesse que les années durement vécues apportent avec elles. Paul-Alexis était trop jeune, trop sûr de ses connaissances en sécurité informatique, trop pur et trop innocent vis-à-vis de la bêtise humaine et de la méchanceté de ses semblables.
(1) Son prénom a été changé par égard pour sa famille.
Lire la suite

Bulletin du mois d’octobre 2015

Sommaire du n° 34 – Octobre 2015

Pour octob

[Histoire littéraire] – Baudelaire pédéraste ? Complément d’enquête et essai de synthèse sur un vieux débat.
[Pèlerinage] – Saint-Aubin, l’ultime demeure d’Astolphe de Custine.
[Patrimoine] – Le château de Fervaques. Delphine, François-René et Astolphe.
[Jeu] – Résultat du concours lancé en juin dernier.

Bulletin du mois de septembre 2015

Sommaire du n° 33 – Septembre 2015

pour septembre

 

[Littérature] – Henri Beyle dit Stendhal et le goût florentin.

[Arts] – Les « choix esthétiques révélateurs » de Renaud Icard (suite).

[Théâtre] – La Mort de Pâris, pièce de Renaud Icard.

[Sculpture] – Mercure, statuette de Gaston Goor.

[Carnet] – Hommage à Mme Hélène Fortier, dernière fille de Renaud Icard.

Bulletin du mois d’août 2015

pour aoûtSommaire du n° 32 – Août 2015

[Poésie] – Un poème de Grécourt dédié à tous les garçons, pour les encourager à apprendre le latin.

[Littérature lyonnaise] – Les relations Renaud Icard – Robert Levesque.

[Littérature lyonnaise] – Poète, résistant mort pour la patrie… et nudiste : René Leynaud (1910-1944).

[Arts] – Les « choix esthétiques révélateurs » de Renaud Icard (suite).

[Arts] – Les représentations artistiques d’un couple homme-adolescent. Dédale et Icare.

 

Bulletin du mois de juillet 2015

JuilletalterSommaire du n° 31 Juillet 2015

[Histoire littéraire] – Jacques d’Adelswärd et Lord Alfred Douglas : Tocca alla romanza.

[Arts] – Les « choix esthétiques révélateurs » d’un écrivain et artiste lyonnais, Renaud Icard.

[Arts] – Gaston Goor a-t-il été copié ?

[Biographies] – Réflexions sur l’attribution du qualificatif d’homosexuel à certains personnages historiques. À propos du cas de Frédéric Chopin.

[L’air du temps] – Trente-six ans après les faits, M. Philippe Bouyssou, maire communiste de la ville d’Ivry, tient à présenter des excuses à Marc Croissant.

 

Trois séquences musicales présentes dans les romans publiés par Q-F

Pour ceux de nos lecteurs qui ont aussi l’âme musicale, voici trois morceaux qui sont mentionnés de manière explicite dans un roman publié par nos soins :

1°) Au début de L’Arcane indien qui se passe au XVIIIe siècle, le narrateur a la stupéfaction d’entendre un air de Jean-Sébastien Bach chanté par un garçon soprano dans la petite église de Portonove. Il s’agit d’un air de La Passion selon saint Jean (BWV 245) :

2°) Dans La Friponnière de Didier Denché, le jeune Mathieu (fils de l’inspecteur Lisaneur) s’esclaffe parce qu’il a entendu un présentateur de radio parler d’un morceau composé par un certain « Os – Carnet de bal ».
Il s’agit évidemment du compositeur tchèque Oskar Nedbal, dont la Valse triste, l’une des œuvres les plus célèbres de ce musicien, passait sur cette radio :

3°) Vers la fin du roman Angkor, une dernière fois, de Youri Yaref, le héros, qui séjourne à l’« Hôtel du Capitole » à Siem Reap, entend avec émotion pendant son petit déjeuner, dans le salon, Mon cœur s’ouvre à ta voix, l’un des airs les plus célèbres de Samson et Dalila, un opéra de Camille Saint-Saëns :

Bulletin du mois de juin 2015

1 Sommaire du n° 30 Juin 2015

[Récit de Pierre Fuzel] – Nouveau regard sur le mythe de Peter Pan. Anamnèse II : Petit gringalet qui fait changer des vies.

[Bibliographie]Mataf, les mémoires de Roland Lesaffre.

[Poésie ] – Un poème païen de Georges de Manthé : Les deux bergers.

[Petit jeu-concours ouvert à tous] – Proposer un titre et un commentaire au tableau affiché page onze de ce bulletin (date limite pour l’envoi d’un texte par courriel : 15 septembre 2015).

[Poésie] – Trois poèmes de Jacques d’Adelswärd-Fersen évoquant Angkor.

 

Bulletin du mois de mai 2015

Paris pour mai

Sommaire du n° 29 (Mai 2015)

[Art et littérature] – « Que ne puis-je mourir pour te rendre à la vie ! » La mort d’Hyacinthe ou les limites de l’art.
[Relation avec nos lecteurs… (et humour)]=> Au sujet de notre billet lors de la semaine de la langue française. => Encore un trèfle quintéfoliolé !  => Manifestations de sympathie : point trop n’en faut !
[Bibliographie ] – La Mothe Le Vayer sur « l’amour d’homme à homme ».
[Photographie et littérature] – À propos d’une exposition, à l’hôtel Sofitel de Siem Reap, de photographies d’Angkor prises en 1929 par… Georges Portal.

 

Mise à jour de la biographie de Jacques d’Adelswärd

pour OgrincWill H.L. Ogrinc a, une nouvelle fois, mis à jour son étude sur le baron Jacques d’Adelswärd-Fersen « FRÈRE JACQUES: A SHRINE TO LOVE AND SORROW. Jacques d’Adelswärd-Fersen (1880-1923) ». Il s’agit de la quatrième version revue et augmentée. Le fichier est téléchargeable gratuitement à la même adresse de notre site (voir plus bas, page 2).

Bulletin du mois d’avril 2015

pour avrilSommaire du n° 28 d’Avril 2015


[Bibliographie]
– Complément à une note de notre édition d’Antone Ramon au sujet de Catulle Mendès et de Méphistophéline.
[Bibliographie] – Contenu détaillé de la 2ème lettre ouverte de K.M. Kertbeny au Ministre prussien de la Justice (suite et fin).
[Littérature ] – François-René de Chateaubriand sur l’amour des garçons.
[Bibliographie] – L’analyse historique et sociologique de la mise à l’écart de la « question pédophile » par les mouvements de libération homosexuels se poursuit.